OTE "LA REUNION"

OTE

HUMOUR ZOREYE 6

SUITE 5

 

Un chômeur postule pour un poste de déboucheur de chiottes chez Microsoft

Le directeur des ressources humaines le convoque pour l'entretien, puis  lui fait passer un test (avec une ventouse toute neuve).

Il lui dit : Tu es engagé, donne-moi ton email et je t'enverrai le

formulaire rempli ainsi que la date et l'heure auxquelles tu devras te

présenter pour commencer ton travail.

L'homme désespéré, répond qu'il ne possède pas d'ordinateur, et donc pas d'email.

Le DRH lui dit alors qu'il est désolé, mais que s'il n'a pas d'email, cela

signifie que virtuellement il n'existe pas et, comme il n'existe pas,  il ne

peut avoir le job

 L'homme sort, désespéré, sans savoir que faire, avec seulement 10 dollars en poche.

Alors il décide d'aller au supermarché et d'acheter une caisse de 10kgs de fraises.

 Il fait donc du porte à porte pour vendre ses fraises au kilo, et en  moins de deux heures, réussit à doubler son capital.

Il répète l'opération encore trois fois et revient chez lui avec 60 dollars.

 Alors, il réalise qu'il pourrait survivre de cette manière.

 Il part de chez lui tous les jours plus tôt et revient chez lui plus  tard,

et ainsi triple ou quadruple son argent chaque jour.

 Peu de temps après, il achète une charrette, puis l'échange contre un camion et peu de temps après se retrouve avec une petite flotte de véhicules de livraison.

 5 ans passent l'homme est maintenant propriétaire d'un des plus grands réseaux de distribution alimentaire des Etats-Unis.

 Il pense alors au futur de sa famille, et décide de prendre une assurance vie. Il appelle un assureur, choisit un plan d'assurance et quand la conversation prend fin, l'assureur lui demande son email pour lui envoyer la proposition.

 L'homme dit alors qu'il n'a pas d'email

Curieux, lui dit l'assureur, vous n'avez pas d'email et vous êtes arrivé à

construire cet empire, imaginez où vous seriez si vous aviez un email.

 L'homme réfléchit et répond

 Je serais déboucheur de chiottes chez Microsoft.

 

Morale 1 de l'histoire Internet ne solutionne pas ta vie

 

Morale 2 de l'histoire Si tu n'as pas d'email et que tu travailles beaucoup,

tu peux devenir millionnaire

----

Un petit lapin court dans la jungle quand il aperçoit une
girafe en train de se rouler un pétard. Le lapin s'arrête et dit à la
girafe :

 "Girafe, mon amie, ne fume pas ce pétard et viens plutôt courir avec moi  pour garder la forme."
 La girafe réfléchit une minute et décide de jeter son pétard pour suivre
 le  lapin. Ils courent à présent ensemble, lorsqu'ils voient un éléphant
 qui s'apprête à sniffer une ligne de coke. Le lapin s'approche de l'éléphant et  lui dit :

 "Ami éléphant, arrête de sniffer de la coke et viens courir avec nous
 pour  maintenir ta forme."

 Ni une, ni deux, l'éléphant balance son miroir et sa paille et suit les
 deux  autres.

 En route, les trois animaux rencontrent un lion prêt à s'injecter de
 l'héroïne. Et le lapin dit :
 "Lion, compagnon, ne te pique plus. Viens plutôt courir avec nous. Tu
 vas voir que ça fait du bien." Le lion s'approche du lapin et lui colle
 une
 baffe si énorme que le lapin se retrouve complètement assommé. Les
 autres animaux,  choqués, se révoltent contre le lion.

 "Pourquoi as-tu fait ça ? Ce lapin ne cherchait qu'à nous aider."

 Et le lion répond : "Ce connard de lapin m'oblige toujours à courir
 comme un taré dans la jungle à chaque fois qu'il prend de l'ecstasy."

----

Un homme pousse un peu sa Mercedes et atteint 220 km/h sur l'autoroute.

>

> C'est alors qu'il aperçoit une patrouille de la Gendarmerie qui se

> met à sa poursuite.

>

> Il se dit alors :

> "Pas question que je me laisse attraper par une BMW !"

>

> Il appuie à fond sur l'accélérateur pour atteindre cette fois 250 km/h.

>

> Les deux voitures foncent ainsi pendant un bon bout de temps, 270,

> 290,320 km/h, jusqu'à ce que la sirène de la voiture de gendarmerie

> retentisse.

>

> Après réflexion, le type décide de ralentir et de se laisser  rattraper.

>

> Le gendarme s'approche, prend les papiers sans dire un mot, les

> examine, jette un coup d'oeil à la voiture et dit :

>

> - Ecoutez, je termine dans 20 minutes et je suis fatigué. Je n'ai pas

> envie de rédiger une contravention. Alors, si vous me donnez une

> excuse que je n'ai encore jamais entendue, je vous laisse pour cette fois.

>

> L'homme hésite un moment et lui répond :

>

> - La semaine dernière, un gendarme est parti avec ma femme...

>

> - Et alors !?? Rétorque le gendarme.

>

> - Et bien, je croyais que c'était lui qui tentait de me la ramener.

>

> - Conduisez prudemment, et bonne fin de journée !

----

Un homme et une femme se rencontrent dans un bar. Ils discutent un peu

> et puis comme cela arrive dans la vie, ils  décident d'aller chez la

> femme. Après quelques verres, l'homme enlève sa chemise et se lave les

> mains. Ensuite il enlève son pantalon et à nouveau il se lave les

> mains. La femme qui regarde tout ce rituel lui dit :

>

> - Je parie que tu es dentiste.

>

> Lui, très étonné, répond :

>

> -  Oui.... mais comment as-tu deviné ?

>

> - C'est simple, répond-elle, tu ne fais que te laver les mains.

>

> - Au  bout de quelques temps, ils commencent a faire l'amour et

> lorsqu'ils ont terminé, elle dit :

>

> - Tu dois être un sacrement bon dentiste !

>

> Lui, rayonnant après un tel compliment à son ego, répond :

>

> - Bien sur que je suis un excellent dentiste, comment sais-tu cela ?

> Elle, avec un visage imperturbable :

>

> - Je n'ai rien senti !

----

Une petite vieille va voir son docteur

>> Docteur, j'ai un petit problème avec mes gaz...

>> je dois pourtant dire que ça ne me dérange pas tant que ça.

>> Ils ne sentent jamais et ils sont toujours silencieux.

>> Rien que pour dire, j'ai pété au moins dix fois depuis

>> que je suis dans votre bureau, je suis certaine que vous

>> ne vous en êtes jamais aperçu parce qu'ils sont silencieux

>> et qu'ils ne sentent pas.

>>

>> Je vois. Prenez ces pilules et revenez me voir la semaine prochaine.

>>

>> La semaine suivante, la vieille revient.

>>

>> Je ne sais pas trop ce que vous m'avez donné, mes gaz restent

>> silencieux, mais ils puent terriblement.

>>

>> Très bien, dit le docteur. Maintenant qu'on a réussi à dégager

>> vos sinus,on va s'occuper de vos oreilles...

----

LA DINDE AU WHISKY

 

1 Acheter une dinde d'environ 45kg pour six personnes et une bouteille de whisky, du sel, du poivre, de l'huile d'olive et des bardes de lard.
2 La barder de lard, la ficeler, la saler, la poivrer et ajouter un filet d'huile d'olive.
3 faire préchauffer le four thermostat 7 pendant dix minutes.
4 Se servit un verre de whiusky pendant ce temps là.
5 Mettre la dinde au four dans un plat à cuisson.
6 Se verser encuite 2 verres de whisky et les boire.
7 Mettre le therpostat à 8 après 20 binutes pour la saisir.
8 Se bercer 3 ou 4 berres de whisky.
9 Après une debi beurre fourrer l'ouvrir et surveiller la buisson de la pinde.
10 Brendre la vouteille de buscuit et s'enfiler une bonne rasade.
11 Après une demi heure de plus, tituber jusqu'au bour oubrir la putain de borte du vour et reburner - non - recourner - non - enfin mettre la pinde dans l'autre zens.
12 Se pruler la main avec la putain de borte du bour en la refermant - bordel de merde.
13 essayer de s'asseoir sur une putain de chaise et se reverdir 5 ou 6 whisky de verres ou le gondraire, chais blus.
14 Buire - non - luire - non - cuire - non - ah ben si - cuire la bringue bendant 4 heures.
15 Eh hop, 5 berres de plus. Ca fait du bien par où que ça passe.
16 Retirer le vour de la dinde.
17 Se rebercer une bonne goulée de whisgy.
18 Essayer de sortir le bour de cette saloberie de brinde de nouveau parce gue za a loupé la bremiere vois.
19 Rabasser la pinde qui s'est egsblozée bar derre. L'ettuyer avec une zaleté de ghiffon de merde ela foutre sur un blat, sur un glat, sur un clat, sur une aziette, enfin on s'en vout.
20 Decider qu'on est auzi bien bar terre et vinir la bouteille de vhisky.
21 Ramber jusqu'au mit pormir doute la duit.
22 Le lendemain prendre une aspirine, manger la dinde froide avec une bonne mayonnaise et nettoyer pendant le reste de la journée le bordel qu'on a fait dans la cuisine hier

 

Commentaires bretons !!!!!!!


Sur les calendriers bretons :
 Froid de novembre, range ton membre
 Quéquette en décembre, layette en septembre
 Verglas en avril, tricosteril
 Noël a la tisane, Pâques au Rabanne
 Pluie en novembre, Noël fin décembre
 Gel en février fait l'eau se solidifier
 Pingouins dans les champs, hivers méchants
 Quand le merle chante en mai, avril est fini
 
 Bretons de mer :
 Qui pisse contre le vent se rince les dents
 Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer
 Horizon pas net, reste a la buvette
 Quand les mouettes volent bec au vent, signe de mauvais temps
 
 Bretons de base :
 En MathildaMay, fais ce qu'il te plaît
 Fellation du matin, repos du vagin
 Sodomie du soir, repos des mâchoires
 69 du midi, nettoyage des outils
 Gourdin du matin, pipi sans les mains
 Qui nique trop a les couilles en drapeau
 
 Bretons de terre :
 Caleçon qui grattent, morpions qui squattent
 Qui mange un oignon, rote comme un démon
 Qui pisse loin ménage ses pompes
 Caca de fête, caca qui fouette
 Pet sournois,  pet de putois
 Le monde appartient à ceux dont les ouvriers se lèvent tôt
 
 Et le grand classique désormais :
 

Quand le goéland se gratte le gland, c´est qu´il va faire mauvais temps,

quand il se gratte le cul, il ne fera pas beau non plus !!!

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++>
> Une blonde écrit à son fils.
>
> Je t'écris quelques mots pour que tu saches que je t'écris. Donc, si tu
> reçois cette lettre, cela voudra dire qu'elle est bien arrivée. Sinon,
> préviens-moi, que je te l'envoie une seconde fois. Je t'écris lentement,
> car je sais que tu ne lis pas rapidement.
> Dernièrement, ton père a lu une enquête disant que la plupart des
> accidents se produisent à quelques kilomètres de la maison, c'est pour cela
> que nous avons décidé de déménager un peu plus loin.
>
> La maison est splendide, il y a une machine à laver, mais j'ignore si elle
> est en service. Hier j'y ai mis le linge, tiré sur la chaînette, et tout a
> disparu ! je cherche le mode d'emploi.
>
> Le temps n'est pas trop désagréable ici, la semaine dernière, il n'a plut
> que deux fois. La première pendant trois jours, la seconde quatre 4 jours.
>
> Au sujet du manteau que tu désirais, ton oncle Pierre a dit que si je
> l'expédiais avec les boutons, qui sont lourds, cela coûterait très cher,
> alors je les ai arrachés et te les ai mis dans une des poches.
>
> Ton père a trouvé du travail, il a sous lui environ 500 personnes. Il
> fauche les herbes du cimetière.
>
> Ta soeur Julie, qui vient de se marier, attends un heureux événement, nous
> en ignorons le sexe, c'est pourquoi je ne peux te dire si tu seras oncle ou
> tante.
>
> Si c'est une fille, elle a l'attention de l'appeler comme moi. Cela fait
> tout drôle d'appeler sa fille «maman » !
>
> Ton frère Jean a eu un gros problème. Il a refermé sa voiture avec les clés
> à l'intérieur. Il a du retourner à la maison à pied pour récupérer le
> second jeu de clés, et revenir nous sortir du véhicule.
>
> Si tu as l'occasion de rencontrer ta cousine Monique, donne-lui le bonjour
> de ma part. Si tu ne la vois pas, ne lui dis rien.
>
> Ta mère
>
> PS : je voulais te mettre un peu d'argent dans l'enveloppe, mais je l'ai
> déjà collée.
>

+++++++++++++++++++++++++

C'est bon de se souvenir .......

 

Pour ceux qui sont nés avant 1980

 

Les survivants!!

 

Message personnel à tous ceux nés avant le 3ème millénaire.

(Les autres ne pourront pas comprendre mais il est bon de leur rappeler cette enfance !)

 

L'enfance des années 50, 60, voire 70.

 

En regardant en arrière, c'est dur de croire qu'on ait réussi à survivre si longtemps.

 

Lorsque nous étions enfants, nous nous promenions en voiture sans ceinture de sécurité ou d'airbags pour nous protéger.

 

Nos chambres étaient peintes de couleurs vibrantes au plomb et nos maisons étaient isolées à l'amiante. Il n'y avait pas de couvercle de sécurité sur les bouteilles de médicaments et de produits toxiques ni de  serrures sécuritaires sur les armoires. Et lorsque nous partions faire un tour de vélo, on le faisait sans casque!

 

On allait seul en ville chercher le pain, le lait dans un broc en aluminium à peine fermé. On buvait même de l'eau directement des tuyaux d'arrosage. Quelle horreur! On se faisait des petites voitures (caisse à savon) avec des vieux patins à roulettes et des planches en bois pleines d'échardes et on se laissait aller dans les descentes, sur le trottoir bordant la nationale, pour s'apercevoir trop tard qu'on avait oublié de mettre des freins.

 

Après être rentrés dans les buissons ou les clôtures à quelques reprises, on solutionnait le problème. On quittait seul la maison tôt le matin pour aller à pied à l'école et on revenait souvent au moment où les lampadaires de la rue s'allumaient.

 

Imaginez donc, pas de téléphones portables, personne ne pouvait nous joindre de la journée.

 

On mangeait des gâteaux secs, du pain et du beurre et nous n'étions pas obèses. Il faut dire que nous jouions presque toujours à l'extérieur. On buvait souvent à quatre ou cinq dans la même bouteille et il n'y a jamais eu de décès à cause de çà. On jouait à des jeux dangereux et souvent, on se faisait mal. On grimpait dans les arbres, on enjambait les murs des voisins.

 

Parfois, il y avait des chutes, avec des coupures et des os cassés, mais personne n'était blâmé. C'était l'apprentissage de la vie. Parfois, on se battait entre nous, on avait des bleus, mais on apprenait à passer par-dessus. On n'avait pas de Nintendo 64, de Playstation 2 ou de X Box, sans compter les jeux vidéo ou même les 99 canaux de la télévision, les magnétoscopes, les ordinateurs personnels, etc.

 

Mais nous avions des amis et si nous voulions les voir, tout ce qu'on avait à faire, c'était de sortir et se rendre chez eux, sonner et entrer pour pouvoir leur parler. Imaginez ça, sans même demander la permission à nos parents ! Comment faisait-on tout ça, sans gardiens, dans ce monde cruel ? On inventait des jeux, avec des bâtons et des balles de tennis, on mangeait toutes sortes de choses, mais contrairement à ce qu'on nous disait, rarement quelqu'un perdait un oeil ou était infecté d'un virus. Certains écoliers n'étaient pas aussi futés que les autres.

Parfois, ils manquaient leur année et devaient redoubler. Les classes et les examens n'étaient pas encore ajustés pour compenser ces différences, qu'elle qu'en soit la raison.

Nos actions étaient les nôtres. Nous en supportions personnellement les conséquences. Personne pour nous cacher.

L' idée de se faire protéger par nos parents si nous commettions une infraction était impensable. D' ailleurs, nos parents étaient du côté de l'autorité, c'est t'y pas effrayant ?

 

Mais cette génération a produit les meilleurs preneurs de risques, solutionneurs et inventeurs. Les dernières 50 années ont été une explosion d'innovations et d'idées nouvelles. On avait la liberté, la responsabilité de nos succès, ainsi que celle de nos défaites. Le plus important, c'est qu' on a apprit à vivre avec tout çà. Félicitations, car tu es de ceux là.

 

S.T.P, pour ne pas oublier, transfères ces quelques lignes à quelqu'un qui, comme nous, a eu la chance de grandir avant que les avocats et les gouvernements se mettent à réglementer nos vies.


++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Ma mère m'a donné la permission de minuit... et d'autres choses encore

Ma mère m'a appris À APPRÉCIER UN TRAVAIL BIEN FAIT
"Si vous voulez vous tuer tous les deux, faites-le à l'extérieur - je viens tout juste de terminer de nettoyer la maison!"

Ma mère m'a appris la RELIGION
"Tu ferais mieux de faire une prière pour que je parvienne à ôter cette tâche du tapis."

Ma mère m'a appris le VOYAGE DANS LE TEMPS
"Je n'attendrai pas jusqu'à la St Glinglin que vous vous comportiez correctement!"

Ma mère m'a appris la LOGIQUE
"Parce j'ai dit que ce serait comme ça, voilà pourquoi."

Ma mère m'a appris À ÊTRE ENCORE PLUS LOGIQUE
"Si vous tombez de cette balançoire et que vous vous cassez le cou, vous n'irez pas faire les courses avec moi"

Ma mère m'a appris la PRÉVOYANCE
"Assurez-vous toujours que vous portez des sous-vêtements propres, pour le cas où vous auriez un accident."

Ma mère m'a appris l'IRONIE
"Continue à pleurer et je te donnerai quelque chose qui te fera vraiment pleurer"

Ma mère m'a appris le phénomène physique de l'OSMOSE
"Ferme ta bouche et mange ta soupe!"

Ma mère m'a appris le CONTORTIONISME
"Veux-tu bien regarder toute la saleté à l'arrière de ton cou!"

Ma mère m'a appris l'ENDURANCE
"Tu restera assis là jusqu'à ce que tes épinards soient terminés."

Ma mère m'a appris la MÉTÉO
"On dirait bien qu'un ouragan a ravagé votre chambre."

Ma mère m'a appris l'HYPOCRISIE
"Je te l'ai bien déjà dit un million de fois: n'exagère pas!!!"

Ma mère m'a appris LE CERCLE DE LA VIE
"N'oublie pas que c'est moi qui t'ai donné la vie et c'est aussi moi qui pourrai bien te l'ôter"

Ma mère m'a appris LES MODIFICATIONS DU COMPORTEMENT
"Arrête de te comporter comme ton père!"

Ma mère m'a appris l'ENVIE
"Il y a des millions d'enfants moins chanceux que vous dans ce monde qui n'ont pas de merveilleux parents vous avez!"

Ma mère m'a appris à RECEVOIR LES CHOSES À POINT NOMMÉ.
"Attends un peu... Tu vas l'avoir dès qu'on sera rentrés à la maison!"

Ma mère m'a appris LA MÉDECINE.
"Si tu n'arrête pas tout de suite de loucher, tu vas rester comme ça."

Ma mère m'a appris LA PERCEPTION EXTRA-SENSORIELLE.
"Mets ton gilet! tu crois que je ne le sais pas quand tu as froid?"

Ma mère m'a appris l'HUMOUR.
"Quand la tondeuse t'aura coupé tous les orteils, ne vient pas courir auprès de moi en pleurant."

Ma mère m'a appris À DEVENIR ADULTE.
"Si tu ne manges pas tous tes légumes, tu ne grandiras jamais."

Ma mère m'a appris LA GÉNÉTIQUE.
"T'es bien comme ton père. À part le cul et rigoler.com, rien ne t'intéresse."

Ma mère m'a appris tout ce que je sais sur mes ANCÊTRES.
"Nettoie tes chaussures et ferme la porte derrière toi. Tu penses que tu es né dans une étable?"

Ma mère m'a appris LA SAGESSE.
"Quand tu auras mon âge, tu comprendras."

Ma mère m'a appris la JUSTICE.
"Un jour, tu auras des enfants, et j'espère bien qu'ils seront aussi ch..nts que toi!"

 ++++++++++++++++++++++++++++++++

Pour les femmes qui ont de l'humour !!!!!
1. Comment être sûr d'énerver sa femme lorsqu'elle vous surprend affalé
devant la télé et vous demande : Tu regardes quoi ?  - Réponse : la
poussière.  
2.Quel type de nourriture réduit l'activité sexuelle des femmes de 90%  -
Réponse: Le gâteau de mariage.  
3.Comment congèle t-on la morue ? - Réponse : En tirant toutes les
couvertures à soi.  
4.Comment réparer la montre d'une femme ?  - Réponse : Pourquoi la réparer ?
Il y a une horloge sur le four, non ?  
5. Pourquoi quand il y a un naufrage crie t on : "les femmes et les enfants
d'abord !!" - Réponse: Car après les requins n'ont plus faim  
6. Le petit gars demande à son père : "Papa, quand je suis venu au monde,qui
m'a donné mon intelligence ? Réponse : C'est sûrement ta mère, car moi, j'ai
encore la mienne.  
7. Quelle est la différence entre un meurtrier et un homme qui vient de
faire l'amour ?  - Aucune. Ils ne savent pas comment se débarrasser du
corps.  
8. Quelle est la dernière chose qu'on a pu entendre juste avant que la
navette Challenger explose ?  - "Touches pas à ça, connasse   
9. Quand Dieu a t-il donné une âme aux femmes ?  - Aux noces de Cana,
lorsque Jésus a dit: "Remplissez moi ces cruches"  
10. Quel est le futur de "j'emballe" ?  - Je baise  
11. Comment fait on pour épouser une femme jeune, belle, riche et
intelligente ?  - On se marie quatre fois  
12. Pourquoi la statue de la libertéest une femme ?  - Ils avaient besoin
que la tête soit vide pour y faire un restaurant  
13. Quelle est la différence entre une femme et une tortue ?  - Aucune, il
suffit de les retourner pour qu'elles remuent les jambes

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Objet : HISTOIRES

> > Apres quelques années de vie commune, un jeune
> > homme décide de se marier avec sa petite amie. Comme il n'est
> > pas du tout au courant des traditions, a la fin de la messe, il s'approche du cure et lui demande: -Excusez moi mon père, je sais qu'il est dans la tradition que les jeunes maries fassent
> > une
> > offrande au prêtre qui a célèbre le mariage, mais je ne sais pas ce que
> > les
> > gens donnent en général. Le prêtre lui répond dans le creux de l'oreille
>:
> > -En général, c'est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est
> > belle, plus la somme est élevée A ces mots, le jeune marie se tourne
> vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend
> > une pièce d'un franc au curé. Le prêtre, compatissant, lui dit : Ne bouge  pas, je vais vous rendre la monnaie ... "
>
> --------------------------
>
> > Un petit enfant écrit au Père Noël :
> > " Cher Père Noël, mes parents sont très pauvres et je
> > sais qu'ils ne pourront pas me faire de cadeau cette
> > année; mais je ne demande pas grand chose, je veux
> > juste pouvoir aller jouer avec mes copains dans la
> > neige. Pour cela, il me faudrait un bonnet,une écharpe
> > et des gants. Je sais que tu es très gentil et je te
> > remercie d'avance cher Papa Noël "
> > Il met sa lettre dans une enveloppe sur laquelle il
> > écrit "  Pour le Père Noël "  et la poste.
> > La postière, en triant le courrier, tombe sur
> > cette enveloppe qui l'intrigue et lit la lettre. Toute
> > émue, elle en parle à ses collègues et décide de faire
> > une quête. Mais à la Poste non plus ils ne sont pas
> > très riches. Ils réunissent à peine 100 francs, tout
> > juste de quoi acheter un bonnet et une écharpe qu'ils enveloppent dans
> un
> > joli paquet cadeau pour l'envoyer au petit garçon, "  de la part du Père
> > Noël "  . Quelques semaines plus tard, la postière tombe à nouveau sur
> une  enveloppe du même type : " Cher Père Noël, je te remercie beaucoup pour
> le  bonnet et l'écharpe.Malheureusement, sans gants je n'ai pas pu jouer
> avec  mes copains dans la neige. Mais je ne t'en veux pas cher Papa Noël, je
> > sais  bien que ce n'est pas de ta faute. C'est sûrement encore ces enculés de
> la Poste qui les ont piqués !!!!

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

La vengeance d'une femme...

Le premier jour, elle a emballé ses effets personnels dans des boîtes,  des malles et des valises...

Le deuxième jour, les déménageurs sont venus pour les emporter....

Le troisième jour, elle s'est assise pour la dernière fois dans leur salle à manger, et à la lueur des chandeliers, bercée par une douce musique de fond, elle s'est fait un festin de crevettes, de caviar et de champagne.

Lorsqu'elle a terminé son repas, elle est allée dans chacune des pièces de la maison et a déposé, dans le creux des tringles à rideaux, quelques crevettes qu'elle n'avait pas mangées. 

 Elle a ensuite bien nettoyé la cuisine, et quitté la maison.

Lorsque son mari et sa nouvelle petite amie sont revenus s'installer à a maison, ils ont filé le parfait amour durant les premiers jours.

Puis, lentement, la maison a commencé à sentir mauvais. Ils ont tout essayé : nettoyer, récurer, frotter, cirer, aérer... En vain. 


Ils ont alors fait vérifier les conduits d'aération, afin de s'assurer qu'il ne s'y trouvait pas de cadavres de rongeurs en putréfaction.


Tous les tapis, moquettes et tissus muraux ont été nettoyés à la vapeur, et des purificateurs d'air installés aux quatre coins de la maison.

Comme l'odeur persistait, le mari et sa petite amie sont partis quelques jours à l'hôtel, le temps qu'une entreprise d'extermination vaporise des produits anti-bestioles dans toute la maison.

Lorsqu'ils sont revenus l'odeur était toujours là.

Ils ont alors décidé de faire remplacer les tapis et moquettes, pour une somme faramineuse.
Et l'odeur a persisté. 

Leurs amis ont cessé de venir leur rendre visite, le facteur faisait un détour et oubliait de leur distribuer le courrier, la femme de ménage a donné sa démission...

Finalement, incapables d'endurer la pestilence, ils ont décidé de déménager dès que la maison serait vendue.

Un mois plus tard, et bien qu'ils aient réduit leur prix de vente de moitié, ils ne trouvaient toujours pas d'acheteur pour leur maison puante.

Le mot était passé, et même les agents immobiliers ne répondaient plus à leurs appels. 

En dernier recours, ils ont emprunté une importante somme d'argent pour pouvoir acheter une autre maison.

L'ex-épouse de l'homme lui a téléphoné, histoire de prendre de ses nouvelles. Il lui a raconté la saga de la maison puante.

Elle l'a écouté poliment, puis lui a dit qu'elle s'ennuyait terriblement de cette maison, et qu'elle serait prête à accepter de réduire ses demandes dans leurs négociations de divorce si elle pouvait récupérer la maison.

Sachant que son ex-épouse ne pouvait s'imaginer à quel point les odeurs de la maison étaient pestilentielles et insupportables, le mari voulut  bien lui céder la maison pour le dixième de sa valeur réelle, à la condition qu'elle signe les papiers le jour même. Elle accepta et, dans l'heure, les avocats de l'ex-mari lui envoyèrent les papiers.

 

Une semaine plus tard, l'homme et sa nouvelle petite amie affichaient un sourire narquois en regardant les déménageurs emballer toutes leurs affaires et les déménager dans leur nouvelle maison. Tout, absolument tout. Y compris les tringles à rideaux.....





14/09/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres